[Via Standblog]

Le site de vente de musique en ligne MSN Music fermera sous peu ses portes. Dès le 14 novembre (date de sortie du Zune aux États-Unis), MSN Music ne vendra plus directement de musique, mais référera plutôt les clients vers Real Rhapsody et Zune Marketplace (un nouveau service de Microsoft opérable uniquement avec le Zune, basé sur le modèle fermé d’iTunes/iTunes Music Store et l’iPod d’Apple).

Le problème ? Les chansons achetées sur MSN Music (service proposé par Microsoft, rappelons-le) ne pourront pas être transférées sur le nouveau baladeur numérique de Microsoft, le Zune. Le système de DRM par lequel sont chiffrées les chansons achetées légalement est incompatible avec celui du Zune, ce baladeur étant incompatible avec la norme PlayForSure. Bref, pour de la musique que le client a payé de sa propre poche, il lui sera impossible de la jouer sur son nouveau baladeur… alors que le Zune est un produit de la même marque que le développeur du DRM !

Ceci démontre exactement que les contenus, les oeuvres, ont une durée de vie supérieure à celles des technologies et de l’intérêt que les entreprises de technologie leurs porte. Je l’avais déjà écrit, de nombreux internautes de renom l’ont aussi soutenu depuis longtemps : les DRM sont un frein au développement d’une réelle offre musicale légale dans Internet. Rappelons que récemment, un représentant de Virgin MegaStore proposait un marché sans DRM ; récemment, ce même magasin et FnacMusic ont publié des chansons sans DRM. Espérons, pour le bien du consommateur, que les mesures techniques de protection disparaîtront.