LivreSansPage

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 9 novembre 2008

MP3 : le format ouvert, selon les sites de téléchargement britanniques

Via Standblog : Au Royaume-Uni, un logo "cette musique n'est pas protégée par DRM" est sorti et a été adopté par sept grands sites de téléchargement de musique, avec le soutien de la British Phonographic Industry, rapporte BBC News. Je cite l'article (l'emphase est de moi) :

Seven of Britain's largest music download sites have got together to promote a new "MP3 compatible" logo.

It aims to raise the profile of the open MP3 music format and show people what they can do with their downloads.

Le MP3 n'est pas un format ouvert. Il offre certes plus de liberté que d'autres formats et est grandement plus compatible avec la masse des lecteurs logiciels et matériels existants, mais il n'en reste pas moins un format propriétaire pour lequel les producteurs et distributeurs doivent acquérir une licence d'exploitation pour être en règle avec les développeurs du format. Une guerre de brevets a fait et, semble-t-il si l'on en croit Wikipedia, fait toujours rage à propos de l'encodage et de la reproduction de son au format MP3. Invisible pour les utilisateurs finaux, mais certainement pas pour les constructeurs. Gageons que le prix d'une licence MP3 se répercute (peut-être à petite échelle, mais à petite échelle tout de même) sur le prix des produits gérant le MP3.

Toujours selon Wikipedia, le MP3 deviendra libre de brevet en tout ou en partie dans divers endroits dans le monde entre 2007 et 2017.

mardi 7 octobre 2008

Ce qui me fait courir : réponse au billet de Poupoul2

Tiens, ça faisait un bout de temps que je n'avais pas écrit de billet à propos de GNU/Linux et des logiciels libres. Pourtant, je lis et réagis quotidiennement à nombre de discussions dans les forums et le planet d'Ubuntu-FR. Certaines à propos de problèmes et questions à propos d'Ubuntu ou de GNU/Linux lui-même, ou d'autres quant au logiciel libre et des réflexions les entourant. Ce billet-ci est une réponse à la question de Poupoul2, posée dans Thank you for the music : Qu'est-ce qui motive les gens à s'impliquer dans le logiciel libre ?

La question est intéressante, en effet. Et comme Poupoul2 le mentionne, il n'y a pas une réponse universelle : question simple, mais réponses multiples. Puisque chaque individu est différent, a des passions différentes, a des habiletés différentes, a des idées différentes, la réponse de chacun sera différente. Chaque personne a ses propres sources de motivation à s'impliquer ou non, plus ou moins activement, dans le logiciel libre, sous quelque forme que ce soit.

Déjà, il serait intéressant de définir en quoi je contribue au logiciel libre. Je ne suis pas un développeur de logiciels : je n'y connais absolument rien aux langages de programmation.

Lire la suite...

vendredi 26 septembre 2008

Vu sur Facebook

un groupe qui, originalement, avait pour but de promouvoir une journée d'école buissonnière à travers tout le Québec le 8 octobre prochain (sans compte Facebook, il est possible que le lien ne fonctionne pas). Heureusement, le chenapan a révisé sa position en changeant le texte descriptif de son groupe :


(Cliquez sur l'image pour lire le texte plus clairement)

Sage décision, le grand.

dimanche 3 août 2008

ToDoList : participer à ça

Ma chère amie Cath, qui délaisse temporairement le monde de l'enseignement pour parfaire sa formation chez les bouquineux, s'est écrite une note aide-mémoire d'activité à faire lorsqu'elle reviendra à l'enseignement. Activité franchement intéressante, m'est d'avis :

Si vous n'aviez qu'une seule chose à écrire, qui justifierait toutes les minutes passées à vous ennuyer dans un cours de français, qu'est-ce que ce serait? Une lettre, une histoire, une liste de choses à faire? [...]

J'aimerais bien vous la soumettre, moi aussi. C'est l'été, ça vous dirait, une petite activité d'écriture ? Pour ma part, j'ai déjà une petite idée...


"Letters to myself", par Zsuzsanna Potari

- page 3 de 21 -