LivreSansPage

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Libre Inc.

Parce que les logiciels libres font aussi partie de mon monde...

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 27 avril 2006

Libérez-moi des chaînes!

Encore une fois, j’ai reçu un courriel indésirable de la part d’un ami. Une chaîne de lettres. Grrruuuu…

D’après ce message, Andy, le “directeur MSN”, avisait que tous les noms d’usagers de Hotmail seraient bientôt tous pris, qu’il n’en restait désormais plus que 578 de libres, et qu’un ménage dans les comptes d’usagers allaient être fait sous peu. Pour prouver l’utilisation de son compte Hotmail, le poisson le receveur du message devait envoyer une copie de ce message à au moins 20 ou 10 personnes (l’information est présente deux fois dans le message, et elle est différente aux deux endroits!), sans quoi son compte de messagerie allait être effacé. Évidemment, ce message ne devait pas être pris à la légère, car déjà quelques comptes ont été supprimés. Pire, pour réactiver un compte, la modique somme de 10$ devrait être déboursée… Que de conneries!

Je vous propose ici un courriel que j’ai envoyé à cet ami, de même qu’à ses autre malheureuses victimes. J’ai reçu des retours positifs concernant ce message, comme quoi il était informatif et structuré, loin des bêtises qu’on envoie habituellement au poisson à notre expéditeur. N’hésitez pas à le copier, l’améliorer et surtout l’adapter aux diverses circonstances que vous pourriez rencontrer.

Bonjour à tous,

Ce petit message sert à vous aviser que vous vous êtes tous fait entuber et que vous et vos contacts risquez de vous faire spammer encore plus. Le message que vous avez envoyé à tout le monde, comme quoi votre compte MSN allait fermer si vous ne l’envoyiez pas à plus de 20 personnes, n’est pas issu d’un communiqué officiel de la part de Microsoft, mais fait partie d’une chaîne de lettres.

Les chaînes de lettres sont des messages qui sont envoyés de personne en personne. D’ordre général, les chaînes de lettre contiennent des fausses informations à caractère urgent ou alarmant ; ces informations sont fausses, mais les personnes rapportent la nouvelle extrêmement rapidement, sans réfléchir, dû à la nature alarmante du message, sans même vérifier la validité des informations transmises. À chaque personne envoyée, la liste des destinataires augmente ; on en arrive, au bout d’un certain temps, à obtenir une liste assez conséquente d’adresses courriel valides, pour lesquelles il existe bien un lecteur derrière son écran. Il suffit que cette liste d’adresses tombe entre les mains d’une compagnie ou d’un particulier vendant des listes d’adresses courriel ou un robot informatique pour que vous vous fassiez spammer de plus belle : envoyer massivement des courriels a un coût, et quoi de mieux pour rentabiliser le tout que de n’envoyer des messages qu’aux adresse que nous savons être lues ? (D’ordre général, l’expéditeur demande à recevoir une copie du message avec les adresses de vos contact, afin de “vérifier que vous avez bien envoyé le message à X personnes” ; voilà comment sont récupérées les listes d’adresses valides…)

Or, il apparaît que de véhiculer des chaînes de lettres est une violation du Code d’Utilistion de MSN : en effet, il est interdit d’envoyer du spam (car les chaînes de lettres sont aussi du spam) depuis votre compte courriel Hotmail ou MSN. Votre compte de messagerie Hotmail et votre identifiant pour MSN Messenger ne sont pas en danger si vous ignorez ces chaînes ; c’est plutôt en les transmettant que vous risquez leur révocation! (Microsoft, à qui appartiennent Hotmail et les services MSN, n’est pas la seule compagnie à appliquer une telle politique : la presque totalité des fournisseurs d’adresses courriel l’appliquent.)

Toute information concernant des modifications aux services de Microsoft proviennent d’une adresse courriel certifiée par Microsoft (@microsoft.com) et apparaît différemment dans la boîte de réception de votre compte Hotmail. D’autres indices permettent d’identifier des chaînes de lettres:

  • Le message est bourré de fautes d’ortographes
  • La disposition du message laisse énormément à désirer
  • Elle est envoyé par “Andy, le directeur MSN”: les messages émanant d’une source officielle ne sont pas signées personnellement, mais indiquées provenant de Microsoft Corporation
  • Le niveau de langue du message est trop familier: les messages émanant d’une source officielle sont impersonnels et utilisent un registre de langue soutenu

MSN n’est pas l’unique sujet des chaînes de lettre. S’il vous plaît, lorsque vous relayez des informations à grande échelle, VÉRIFIEZ-EN LA VALIDITÉ !!!

- Alexandre

PS: s’il vous plaît, transmettez ce message à plus de 20 contacts… :P Plus sérieusement, faites circuler l’information le plus possible parmi vos contacts, sans la renvoyer à l’expéditeur (parce que ça fait chier de recevoir 25 fois un même message). Ceci évitera peut-être à vous ou à vos connaissances d’expédier des nouvelles chaînes de lettres

Lire la suite...

lundi 6 février 2006

E17: come back de voyage

J’ai été véritablement charmé par les captures d’écran que j’ai vues de Enlightenment DR 0.17. Ce gestionnaire de fenêtres a l’air de faire fureur du côté des utilisateurs francophones de Ubuntu. Aussi ai-je décidé de tenter l’expérience de passer quelque temps sous ce gestionnaire de fenêtres. Voici mon récit de voyage. ;)

Lire la suite...

samedi 4 février 2006

Suis-je intégriste?

On me traitera sans doute d’intégriste… Mais je suis vraiment, mais alors là vraiment exaspéré de voir des messages dans certains forums linuxiens (probablement des nouveaux migrés) d’appels à l’aide quand Microsoft® Windows® ne fonctionne pas. Ici, Windows ne se charge plus sur un système en double amorçage (Erreur fatale 0×0000007B); là, quelqu’un cherche à désinstaller sa distribution et/ou réinstaller Windows. Je ne vois pas pourquoi un forum linuxien devrait aider ces personnes à résoudre ce genre de problèmes, car ce sont des problèmes concernant le système Windows.

Je ne critique pas le fait de vouloir réinstaller Windows: si ce système convient mieux à leurs besoins, tant mieux. De plus, je trouve dommage qu’ils aient à faire face à ces problèmes, mais demander du support pour Windows ne devrait pas se faire dans un forum offrant du support pour Linux.

Une fois qu'on a compris que GRUB ou LILO ne charge pas Windows (ces amorceurs ne font que "passer le relais" à l'amorceur de Windows, car Windows ne gère pas son amorçage comme les systèmes *nix), on se rend compte que dès que le menu d'amorçage est dépassé, n'importe quel problème apparaissant au chargement de Windows ne relève plus de GRUB ou LILO: ils relèvent de Windows. Cela ne concerne plus Linux.

Quant à la satanée question "Comment faire pour désinstaller Linux?"... Imaginons l'inverse: un utilisateur d'une distribution Linux décide de passer à Windows, pour tester. Après un temps, il se rend compte que Windows ne correspond pas à ses besoins. Dans un forum d'utilisateurs de Windows, il demande: "Comment faire pour désinstaller Windows et installer ma distribution Linux préférée?" La réaction prévisible de cette communauté sera de rediriger l'utilisateur vers un groupe de support linuxien pour sa distribution. Pourquoi, dans le cas d'une communauté linuxienne, serait-il plus approprié de fournir le support à l'installation de Windows? Parce que c'est de cela qu'il s'agit: un OS ne se désinstalle pas, il se fait écraser par un autre OS. Tout comme son amorceur, d'ailleurs. Bref, la réaction la plus appropriée dans un tel cas serait, à mon avis, de rediriger l'utilisateur vers un support compétent.

Le fait que ces gens possèdent un système en double amorçage ne constitue pas un passe-droit pour obtenir du support pour Windows! De même, personne ne les a forcé à passer sous une distribution Linux. S’ils ont besoin d’aide parce que leur système ne démarre pas ou parce qu’ils cherchent à réinstaller Windows car ils souhaitent supprimer leur installation courante de Linux, ils n’ont qu’à se tourner vers les forums windowsiens, vers leur revendeur ou vers un magasin d’informatique, ou vers le service technique de Microsoft (après tout, il est bien là pour cela, nan?).

Aider quand même pour le retour à Windows, pour être sympa? Après tout, c'est Linux qui est venu fouttre le bordel dans l'ordinateur, et l'utilisateur a fait l'insigne honneur pour les linuxiens de tester Linux! Du grand n'imp! Pour toute question qui relève de Windows posée dans un forum linuxien, ma réponse est la suivante: "Le problème relève de Windows, ça n'a pas sa place ici. Google est ton ami."

Intégriste, ou simplement pas sympa, pas compréhensif? je ne sais pas…

Image Hosted by ImageShack.us

lundi 29 août 2005

Epiphany à longueur d'année

Autant j’apprécie Mozilla Firefox sous Windows, autant je ne l’aime pas sous Ubuntu. Je trouve que son interface est lourde (il est très lent au démarrage et à l’ouverture des onglets). Je suis donc parti à la recherche d’une alternative et j’ai téléchargé Epiphany, navigateur web avec interface en GTK+ et propulsé lui aussi par un moteur Gecko. Au premier démarrage (plutôt rapide) du fureteur, ai-je poussé le désormais classique “çai bô!” ? Oh oui, je l’ai dit, et pour cause: Epiphany est très bien intégré dans GNOME.

En visitant par la suite le site Internet d’Epiphany, on se rend compte qu’il est le navigateur officiel de l’environnement graphique GNOME. J’ai été heureux de constater que d’autres personnes se sont aussi posé la question: pourquoi alors le navigateur par défaut de Ubuntu est-il donc Firefox?

Lire la suite...

- page 2 de 3 -