LivreSansPage

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Dollarama

Magasin fourre-tout où on retrouve du tout et n'importe quoi totalement inutile, donc indispensable. Tout à 1$ !

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 24 octobre 2008

Loco Loco

La semaine dernière :

  • Elle : Oui ?
  • Moi : Hein ?
  • Elle : Tu me disais quelque chose ?
  • Moi : Euh… Non, je n'ai rien dit. Pourquoi ?
  • Elle : Oh, non, rien. J'ai dû entendre une voix dans ma tête.
  • Moi : Ah, d'accord. Et est-ce que tu lui as répondu ?
  • Elle : Non.
  • Moi : Ah bon. Ne t'en fais pas, bientôt tu leur répondras.

Par la présente, je confirme mon réabonnement annuel au club des gens épais.


"Que Loco", par Juan Coste (2008)

dimanche 19 octobre 2008

Mon bureau

Cath m'a attrapée. Soit. Mais je ne participe à cette chaîne que parce que c'est elle qui m'a attrapée ! (Je peux difficilement lui refuser quelque chose.) D'ordre général, les chaînes de blog qui n'ont pas de but bien précis ou qui ne requièrent pas véritablement un effort d'originalité (à l'exemple de la chaîne du gras, hillarante :) ), je ne suis pas fan et je ne participe pas. (Et voilà : maintenant que c'est dit, envoyez-moi plein de chaînes que j'alimente ce blog plutôt peu actif. ;) )

Montrer la photo de son bureau, si possible sous un angle de vue intéressant. Je réunis mon peu de talent de photographe et une caméra numérique pour vous montrer mon bureau dans son état naturel. Jonché de tout plein de papiers, boîtiers de CD (parce que les CD ne sont pas dans leurs boîtiers, ils trainent sous le tout plein de papiers...), un bol sale en plastique contenant des miettes de croustilles (des Doritos au fromage nacho, des Lay's à saveur de barbecue à l'ancienne et des Ruffles à saveur originale, pour être précis), quelques canettes vides de boisson gazeuse... Une chance que la plupart de mes travaux scolaires ne doivent qu'être réalisés à l'ordinateur ! Il n'y a pas de place pour travailler...


… et non, je ne vous montre pas le reste de mon antre. Les araignées que j'élève dans le coin de mes fenêtres n'aiment par être prises en photo et l'expérience secrète que je mène sur les miettes de croustilles qui traînent sur le plancher doit rester... secrète.

Ah oui, who's next ? Euh... ai-je encore des visiteurs ? :-D Si vous avez un blog, je veux voir votre espace de travail !

vendredi 26 septembre 2008

Vu sur Facebook

un groupe qui, originalement, avait pour but de promouvoir une journée d'école buissonnière à travers tout le Québec le 8 octobre prochain (sans compte Facebook, il est possible que le lien ne fonctionne pas). Heureusement, le chenapan a révisé sa position en changeant le texte descriptif de son groupe :


(Cliquez sur l'image pour lire le texte plus clairement)

Sage décision, le grand.

jeudi 5 juin 2008

Esclavage bloguesque

Lu chez La Rouqine, dans son billet du 29 mai dernier :

Ok. Quand j’ai vu la date de ça : [5 mai 2008,] j’ai compris que là j’avais déconné. Le pire étant que j’ai des trucs à raconter encore! [...] Et histoire de me forcer à prendre 30 minutes pour écrire quelque chose, je vais me fixer une date : lundi. Lundi prochain grand max, je parle de cul.

Et dans les commentaires, depuis lundi : "on est lundi !! ^^, "c’est bon c’est lundi !!!", "Quand tu dis lundi…tu parles de quel lundi ? lundi 2 ou lundi 9 juin ? ou un autre peut-être ?[...]", "Et attention, dans 1h20 on sera mardi ![...]", et pire encore : "Et voila, je le savais… encore une promesse non tenu…" et "Prochain cadeau pour la rouquine: un calendrier…". Mais le pire de tous, d'après moi : "Bon on est mardi… j’attends moi!!!"

Qu'est-ce que je suis content de ne pas publier régulièrement des billets ici, de ne publier mes réactions et pensées que lorsque j'en ai envie, et surtout ne pas être pris d'assaut par des fanatiques lecteurs qui me réclament sans cesse des nouveaux écrits tous plus rocambolesques les uns que les autres ! Bloguer pour soi, pour satisfaire ses propres envies, ou bloguer pour les autres ? Probablement que bien des blogueurs ont déjà répondus à cette question, y ont réfléchi et comprennent leur choix ; les lecteurs y ont-ils pensé, eux ?

(Avant qu'on me le fasse remarquer : oui, j'ai bien noté la touche d'humour de chacun de ces commentaires laissés dans le billet de La Rouqine. Humour ou pas, ça reste une sollicitation, ce que je ne supporte pas...)


"An Introduction", par Idiacanthus

- page 1 de 6